Les conseils de Tefal

chantilly-visuel-blog-2

Tous les secrets pour réussir la Chantilly

Selon les experts, la meilleure crème Chantilly se monte au fouet, à la main. Rassurez-vous, pas besoin d’être M. Muscle… Avec un bon fouet Ingenio et tous nos conseils, réussir une délicieuse crème Chantilly est à la portée de tous. Ultra-tendance, la Chantilly se déguste dans les choux à la crème, un dessert de tradition qui revient en force ou dans la Pavlova, la star meringuée du moment. Mais on peut aussi la savourer dans des recettes salées, plus étonnantes. Un nuage de Chantilly aromatisée au parmesan ou au roquefort sur un velouté de potimarron, miam !

 crème chantilly

De l’air, de l’air !

Une bonne Chantilly se reconnaît à sa légèreté. Le secret, c’est d’incorporer un maximum d’air dans la crème et là, rien ne remplace la méthode à l’ancienne, le fouet. Pas de panique ! On peut facilement monter une Chantilly en quelques minutes sans se fatiguer. Oubliez batteur et robot, découvrez le fouet Ingenio et nos conseils pour épater vos invités avec une crème Chantilly divinement aérée…

Le coup de main, c’est le poignet

Pour fouetter la crème, il faut connaître le bon geste, enseigné dans les écoles de cuisine : il faut seulement faire bouger le poignet, pas le bras tout entier. Quand on le maîtrise, c’est magique, la crème gonfle toute seule… ou presque !

La méthode des pros en 4 points-clés

• La crème

Il faut d’abord choisir une crème adaptée. De l’avis unanime des spécialistes, la crème fraîche fleurette entière est la meilleure, car sa texture permet d’incorporer un maximum de bulles d’air dès qu’on la fouette.

• Le fouet

Il a aussi une grande importance. Le fouet Ingenio de Tefal possède des brins en silicone et un manche ergonomique avec une excellente prise en main. Capital pour faciliter le mouvement du poignet et éviter la fatigue.

• Le sucre

Il doit être ajouté quand la crème commence à prendre forme, pas avant. On utilise de préférence du sucre glace plus léger que du sucre en poudre. Inutile dans les recettes salées évidemment.

• Le froid

C’est le truc qui fait la différence ! Le bol, le fouet et la crème doivent être glacés au départ. Placez le tout au réfrigérateur au moins ½ h avant de commencer. Vous pouvez même mettre les ustensiles au congélateur. Certains perfectionnistes superposent deux saladiers avec des glaçons dans celui du dessous. Pas bête, car le froid facilite la montée de la Chantilly et vous verrez qu’en 5 minutes vous aurez une belle Chantilly bien ferme.

Bien sûr, le temps de préparation varie avec la quantité de crème préparée. Vous saurez qu’elle est prête quand la crème fait des becs sur les brins du fouet et se décolle bien des parois du bol.

Alors les gourmands, on se lance ?